Survitaminez votre networking : devenez coworker ! - Hive5

Survitaminez votre networking : devenez coworker !

Survitaminez votre networking : devenez coworker !

Nous l’avons déjà évoqué sur ce blog : le coworking présente une foule d’avantages. Mais saviez-vous qu’il peut aussi vous rapporter des clients ? Quelques témoignages des coworkers du Hive5.

À tout seigneur, tout honneur : le créateur et gestionnaire du Hive5, Gaël Van Gijsegem, fait lui-même appel aux membres du coworking. “Je trouve important que les membres de notre communauté nouent ensemble des relations d’affaires, ça fait partie de la magie du coworking. Et donc, j’ai décidé de donner l’exemple.” Dès les débuts du Hive5, Gaël s’est donc appuyé sur les premiers coworkers. “Nos factures, par exemples, sont gérées dans Smoall, l’application de gestion en ligne développée par Bastien Wauters, un de nos premiers coworkers. Bastien a d’ailleurs depuis recruté de nouveaux clients au sein du coworking. Et nous proposons désormais, en collaboration avec Smoall, les Hive5 Business Tools. Par la suite, lorsque nous avons créé le site Hive5, c’est une autre coworkeuse, France Watelet, qui s’est occupée du design et de la mise en ligne. Quant au contenu, y compris l’article que vous êtes en train de lire, il est créé par Fred et Lise, de Ex Abrupto.”

Une vaste toile de relations…

Ex Abrupto est également cliente de Smoall. “J’ai rencontré Bastien dans un autre espace de coworking”, explique Fred Wauters, fondateur d’Ex Abrupto. “Et j’ai rapidement été séduit par son software. Je tiens tout de même à préciser que je n’utilise pas Smoall uniquement par affection pour Bastien : quand on s’est parlés, je faisais le tour du marché et je n’avais rien trouvé de vraiment adapté à mes besoins. Smoall représentait ce que je recherchais, et je n’ai toujours pas trouvé mieux ! Et puis, c’est sympa d’avoir ton fournisseur de software dans le même espace de travail. Quand j’ai une question ou une suggestion de fonctionnalité, je peux aller lui en parler directement. Entretemps, Bastien est lui aussi devenu client d’Ex Abrupto, puisque nous nous chargeons de produire des articles pour son blog. Tout comme pour le site de Skwarel, et pour les clients de Comptaline, d’ailleurs. Et, en passant, notre compta est gérée chez Comptaline. Et c’est Patrice, de Comptaline, qui m’a parlé de Hive5 : c’était le tout premier client de Gaël!”

… dans laquelle chacun s’intègre rapidement

Mais pas besoin de faire partie de la “première garde” pour bénéficier des effets de réseau du Hive5. Catherine de Buck en sait quelque chose. “J’étais venue à l’inauguration du Hive5, et j’avais pris un mi-temps, mais je n’étais pas là très souvent. Et puis, un jour, Bastien de Smoall m’a commandé une traduction. De fil en aiguille, j’en suis venue à occuper une fonction plus commerciale chez Smoall. Et comme je suis venue plus souvent, d’autres coworkers du Hive5 sont venus me voir. J’ai commencé à travailler pour Aislin, qui travaille pour une ONG européenne depuis le Hive5, puis pour Pax Familia.

Si Catherine donne toujours un coup de main à Bastien, ce dernier a par ailleurs engagé un des stagiaires de Diversicom. ”C’est une ASBL qui s’occupe de mettre au travail des personnes handicapées. Christophe Benois faisait un stage de découverte chez Stepchange, un autre hôte du Hive5. On a parlé un jour alors qu’on mangeait un sandwich dans la petite cafetaria commune du Hive5, et il est venu travailler chez Smoall à l’issue de son stage.”

Alors, envie d’essayer le networking à la sauce Hive5 ?

Réservez votre journée d’essai gratuit et venez rencontrer notre communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page